queue-de-paon-manoeuvre-giffEn feu de forêt, il peut se produire des cas extrêmement rares où les sapeurs-pompiers sont pris au piège et encerclés par le feu. Ils doivent alors regagner au plus vite leurs véhicules en remontant les tuyaux depuis leur lance pour réaliser une manoeuvre de repli qui leur sauvera la vie si les flammes convergent vers eux.

Le 10 août dernier, deux véhicules du SDIS 34 se sont retrouvés encerclés par les flammes de l’incendie qui a ravagé 170 hectares de garrigues à Gabian, dans l’hérault. Malgré cette manoeuvre, 3 pompiers ont été grièvement blessés, un quatrième moins gravement car il a pu se réfugier sur une queue de pan.

 

 

Cette manoeuvre de sécurité d’autodéfense du Groupe d’Intervention Feu de Forêt (GIFF) vise à protéger le personnel au sol en le mettant à l’abris dans les camions et protégés par des lances.




La lance « queue de paon »

La queue de paon est une pièce hydraulique mise au bout d’un tuyau afin réaliser un rideau d’eau en cas de situation d’urgence. Son utilisation pour faire bouclier face au feu permet la protection du personnel engagé dans une situation de danger extrême, notamment en feu de forêt.

queue-de-paon

Si les pompiers et leurs véhicules Camions Citernes Feux de forêt (véhicules appelés « CCF ») se retrouvent encerclés par le feu avec impossibilité de s’extraire, une situation extrêmement rare, la mise en oeuvre de la queue de paon permet aux pompiers réfugiés dans leurs CCF de faire écran, comme dans une bulle, face au feu qui foncerait sur eux.

Son utilisation requiert un certain débit, c’est pour cela que les CCF ne doivent jamais être vidés complètement de leur eau. En cas de situation d’urgence, il faut en effet une quantité minimale d’eau dans le CCF pour pouvoir installer la queue de paon si besoin afin de protéger les sapeurs-pompiers par cet écran physique.

autoprotection-queue-de-paon-ccf-feu-foretLes sapeurs-pompiers formés au feu de forêt connaissent tous cette manoeuvre qui peut leur sauver la vie. La vitesse d’exécution doit être très rapide, comme l’exige la situation.

L’auto-protection

Une fois installée et mise en eau, la queue de pan fait un écran de protection tandis que tout le personnel regagne leur véhicule garé juste à côté. Une fois à l’intérieur du véhicule, un deuxième système de protection protège les pompiers dans l’habitacle, leur zone de survie. Cela s’appelle l’auto-protection.

autoprotection-ccf-busesmanoeuvre-securite-autoprotection-groupe

Il s’agit de protéger la cabine et les roues du CCF à l’intérieur desquels se trouvent le personnel. Des buses disposées tout autour de la cabine de chaque véhicule font écran et refroidissent l’habitacle, comme un « parasol ».

La queue de paon et l’auto-protection, derniers recours en feu de forêt
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *